Le Ter Aquitaine

La qualité du service public en matière de transports est une priorité de la Région Aquitaine.

Depuis 2002, les transports ferroviaires de voyageurs constituent l'une de ses compétences majeures.

Le Ter Aquitaine

Ponctualité, dessertes, confort, information, la Région Aquitaine fixe le cadre et la SNCF a en charge l'atteinte des objectifs de service. Les conditions du partenariat entre la Région et la SNCF sont fixées dans une convention d'exploitation renouvelable.

Un grand projet ferroviaire pour le Ter Aquitaine : 2010-2018

Lors de la séance plénière du 14 décembre 2009, les élus ont décidé d'un grand projet pour les Ter :

Les enjeux

  • Pour faire face au défi climatique et énergétique, plus de voyageurs doivent choisir le TER pour se déplacer.
  • Tous les territoires aquitains doivent être mieux reliés entre eux, desservant ainsi les bassins d'emplois et les régions limitrophes.
  • De nombreuses lignes ferroviaires vieillissantes, menacées de fermeture, doivent être rénovées pour être sauvegardées.

Les actions

  • Un plan rail de près de 500 millions d'euros, pour sauver les lignes à faible trafic.
  • La modernisation des lignes à fort trafic. La mise à niveau des lignes existantes est un préalable à la mise en service de lignes nouvelles.
  • Une nouvelle tarification et des services multimodaux.
  • Acquisition de nouveaux trains pour répondre à l'augmentation du nombre d'usagers et leur apporter un meilleur niveau de confort (22 rames Régiolis et 24 rames Regio 2N à compter de 2014).
  • Mise en place du Schéma directeur d'accessibilité d'ici 2015.
Le TER Aquitaine

Photographe : Gilbert Alban

Le partenariat Région Aquitaine / SNCF

Le plan de progrès 2011-2013

La forte baisse de la qualité de service, observée début 2012 en matière de ponctualité et de composition des Ter Aquitaine, a généré une insatisfaction légitime des usagers et conduit la Région à exiger des mesures d’urgence de la part de la SNCF. L’objectif était de restaurer une situation normale pour les Aquitains, notamment par la mobilisation de moyens matériels et humains supplémentaires. À ce titre, la SNCF s’est engagée à poursuivre et renforcer ses efforts pour atteindre un niveau de qualité de service en adéquation avec les attentes des usagers et de la Région Aquitaine.
Tous les mois, un bilan est fait avec la SNCF. En fin d'année, des objectifs sont clairement énoncés, sur ce qui est à améliorer.

Le fruit de cette démarche est un plan de progrès réalisé conjointement par RFF (pour la partie travaux et circulation), la SNCF (pour le volet exploitation) et la Région Aquitaine, qui ont identifié 56 fiches actions réparties selon 6 thèmes : les travaux sur le réseau, la maintenance du matériel, la disponibilité du matériel, l’exploitation, la gestion des aléas et la prise en charge des usagers en période de crise. En un an, plusieurs avancées ont été constatées, notamment sur le taux de disponibilité du matériel roulant électrique et le taux de ponctualité des trains.

Le plan de progrès fait l’objet d’une veille mensuelle et d’un bilan trimestriel complet afin de maintenir un niveau de vigilance constant quant à la qualité du service Ter Aquitaine.

Le TER Aquitaine

Photographe : Gilbert Alban

La convention 2009-2018

Un service public efficace, moderne, relié aux autres modes de transport sont les objectifs de la convention. Signée entre la Région Aquitaine et la SNCF en 2009, elle représente un investissement de 1,14 milliard d'euros sur 10 ans. Les objectifs majeurs de cette convention sont de :

  • Assurer une présence humaine en gare et à bord des trains (un contrôleur dans chaque rame).
  • Améliorer le service au niveau de la ponctualité, des trains supprimés et de l'information voyageurs. Pour cela, la satisfaction des usagers est mesurée régulièrement. Par ailleurs, les trains sont exclusivement affectés au réseau Ter Aquitaine. De plus, en cas de perturbations, les TGV peuvent effectuer des arrêts non prévus pour assurer les déplacements des voyageurs du Ter Aquitaine. Pour faciliter les déplacements, le système « TER flash service » permet également aux abonnés Ter Aquitaine de recevoir par SMS des infos trafic.
  • Prévenir l'impact sur l'environnement grâce à des économies d'énergie, l'utilisation de matériels éco-conçus dans la modernisation des haltes, le tri sélectif des déchets dans les gares et les trains, etc.
  • Favoriser l'insertion professionnelle. La SNCF inclut une clause d'insertion dans ses marchés. Les chantiers d'insertion sont développés pour l'entretien des gares et haltes du Ter Aquitaine.
  • Accessibilité : d'ici 2015, l'ensemble des gares devra être accessible aux personnes avec handicap.

Pour en savoir plus sur la convention 2009-2018 :

Délibération du 09/07/2009 - application/pdf( 75,35 kB)
Annexe à la délibération du 09/07/2009 - application/pdf( 343,78 kB)

et la convention

Partager :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus.