Économie circulaire

Dans l’économie circulaire, les déchets et produits usagés, réinjectés dans les circuits de création de valeur, deviennent de véritables ressources pour l’industrie, l’agriculture ou la production d’énergie. Outre l’enjeu majeur de la gestion durable des matières premières, l’objectif consiste à faire du recyclage et de la valorisation de nos déchets des leviers d’un développement associant la préservation de l’environnement et de la santé publique à l’innovation, la baisse des coûts de production, ainsi qu’à la création d’entreprises et d’emplois.

L’ambition régionale : 3 priorités

  • L’écologie industrielle et territoriale,
  • L’écoconception et l’analyse du cycle de vie du produit,
  • Le recyclage et les déchets.

 

En décembre 2014, la Région Aquitaine a adopté sa feuille de route, avec 20 propositions, qui vont permettre dès 2015 :

  • de mobiliser les acteurs aquitains à travers un outil collaboratif,
  • de diffuser une culture de l’économie circulaire : déploiement d’outils opérationnels à destination des entreprises, sensibilisation des praticiens et chercheurs, organisation de rencontres à destination des élus, agents et associations,
  • de mettre en place une gouvernance territoriale : instauration d’une conférence territoriale annuelle, pérennisation d’un comité opérationnel chargé de suivre et d’adapter le programme opérationnel.
  • d’observer, capitaliser, diffuser les données, suivre et évaluer : mise en place d’une plateforme de connaissance des flux et d’un Observatoire des Déchets.
  • de viser l’exemplarité au niveau régional : promotion de l’utilisation des matières recyclées et du tri auprès des pouvoirs publics, diffusion d’appels d’offres et de marchés publics prenant en compte l’économie circulaire, sensibilisation des gestionnaires de lycées et d’infrastructures,…

Une Région précurseur pour l’éco-conception, l’écologie industrielle et  la valorisation et le traitement des déchets

La Région Aquitaine s’est engagée depuis plusieurs années dans une démarche de soutien à l’innovation et aux initiatives entrant dans les logiques d’éco-conception et d’économie circulaire. Elle mobilise pour cela l’ensemble de ses compétences dans le développement industriel, la recherche, le développement durable et l’économie sociale et solidaire.

Quelques exemples :

  • Le site gazier de Lacq : 1er exemple français d’écologie industrielle

Exploité depuis 1957, le site assura dans les années 1970 un tiers de la consommation française de gaz. Dans ce bassin industriel confronté à la fin prochaine de l’exploitation du gaz, des filières nouvelles ont émergé comme la chimie fine, les bioénergies et la filière fibre de carbone. Conçu dès le départ selon les bases de l’écologie industrielle, Lacq Cluster Chimie 2030 est le projet de transformation de la plateforme de Lacq en un pôle industriel d’excellence.

  •  La récupération de chaleur pour les serres de Parentis : moteur de développement économique

L’incinération de déchets ménagers va permettre de chauffer 10 ha de serres de tomates du groupement Rougeline, leader dans le Grand Sud de la France. Ce projet lié à une chaufferie aérothermique innovante permettra de créer 80 emplois directs, et a reçu un financement régional de plus d’1,5 M€. Le même groupe a déjà réalisé à Parentis (Landes) une serre chauffée grâce à la géothermie issue du gisement pétrolier voisin de Vermilion.

  •  Soutien à la formation et mobilisation des entreprises

Financement de l’Université Virtuelle de l’Environnement et du  Développement Durable, création d’une chaire « Ecoconception »et démarche de sensibilisation des entreprises en partenariat avec la CCI des Landes qui a concerné  plus de  250 entreprises.

  • Valorisation des déchets par transformation

Soutien à Ouateco, entreprise de fabrication d’isolant en ouate de cellulose issue du recyclage  située à Saint Geours de Marenne (Landes). 

 

Aujourd’hui, trois expérimentations sont en cours

  • Projet Cyclabat pour le secteur du bâtiment
  • Déchets du plâtre : projet Siniat
  • Méthanisation

Dans le cadre de sa politique énergétique , la Région agit pour le développement de la méthanisation agricole, avec le soutien de 8 à 10 projets par an, en s’appuyant en particulier sur le dispositif Méthaqtion créé en partenariat avec l’ADEME. L’Aquitaine est aujourd’hui la 1ère région française en termes de production d’énergie renouvelable issue de la méthanisation agricole, et la Région soutient le développement de la méthanisation avec un budget de plus de 2 M€ par an.

La Région Aquitaine est également membre de l’Institut de l’Économie Circulaire né en décembre 2012.

Service de l'environnement

Envoyer un email
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus.