J'innove

La Région Aquitaine encourage les collaborations entre les entreprises et les laboratoires. Elle accompagne leurs programmes d’innovation et de recherche (R&D) qui sont des moteurs durables de compétitivité régionale.

Laboratoire de recherche de l'Institut d'oenologie. - Auteur: Burdin/Geney Michel

Laboratoire de recherche de l'Institut d'oenologie. - Auteur: Burdin/Geney Michel

Sommaire

[Vidéo] Innovation, jeunesse, environnement : la Région Aquitaine prépare l’avenir

Innovation, jeunesse, environnement: la Région Aquitaine prépare l'avenir. from Région Aquitaine on Vimeo.

Le soutien au transfert de technologies

La Région Aquitaine répond aux besoins en technologies nouvelles des industries implantées sur son territoire. Elle accompagne l’ensemble des processus permettant le transfert de technologie des centres de compétences vers les entreprises.

La Région Aquitaine soutient les projets portés par les entreprises en collaboration avec des laboratoires publics ou des centres technologiques. Elle finance et accompagne les centres de ressources technologiques et les structures de transfert, adossées ou non à des laboratoires.

Le soutien aux partenariats entreprise-recherche

La Région Aquitaine soutient les partenariats entre une ou plusieurs entreprises et un ou plusieurs centres de compétences aboutissant à un saut technologique permettant de valoriser des résultats de recherche et d’acquérir de nouveaux marchés.

Elle incite les laboratoires de recherche à participer au développement économique régional par une démarche d’ouverture volontaire au monde socio-économique.

Le soutien aux structures de transfert et d’appui

La Région Aquitaine accompagne les structures d’interface technologique favorisant ou réalisant un transfert de compétences en direction des entreprises.

Les principaux centres de développement technologique aquitains :

  • AGIR (AGroalimentaire Innovation Recherche)
  • Agrotec (fruits et légumes)
  • ALPhANOV (optique-lasers)
  • APESA Innovation (environnement et maîtrise des risques)
  • CANOE (composites et nanostructures organiques)
  • Compositadour (composites et matériaux avancés)
  • FCBA (forêt-bois)
  • IFTS (Institut de la filtration et des techniques séparatives)
  • ITERG (corps gras)
  • Nobatek (construction durable)
  • RESCOLL (matériaux)

Le soutien au recrutement de scientifiques

La Région Aquitaine concourt à l’intégration d’emplois scientifiques et technologiques dans les entreprises régionales (docteurs, techniciens supérieurs, etc.). Elle finance deux dispositifs favorisant le recrutement de personnels hautement qualifiés dans des structures de recherche :

Le doctorant conseil : la Région Aquitaine est pionnière dans la mise en œuvre de ce dispositif visant à favoriser l’innovation des entreprises par l’intégration de doctorants.

Les Cifre (Conventions industrielles de formation par la recherche) : la Région Aquitaine peut apporter une aide financière complémentaire aux bénéficiaires de ce dispositif national qui permet aux entreprises de recruter des jeunes doctorants inscrits en thèse pour effectuer un travail de recherche en liaison directe avec un laboratoire extérieur.

L’accompagnement de l’innovation et de la R&D

Le Pôle Développement économique et Emploi de la Région Aquitaine et l’agence Aquitaine Développement Innovation accompagnent les politiques d’innovation des entreprises.

Ingénierie technique : avis technique, partenariats stratégiques, mise en relation avec des centres de compétences ou des équipes de recherche, mise en relation avec des sous-traitants ou des partenaires industriels.

Ingénierie financière : aides publiques (fonds région, fonds européens, autres partenaires publiques), fonds propres (mise en relation avec les financeurs régionaux et nationaux).

Intégration au sein des clusters régionaux via la participation à des projets collaboratifs.

2MoRO, PME de 44 salariés à Bidart (Pyrénées-Atlantiques). Son programme de R&D labellisé par le pôle Aerospace Valley dans la maintenance aéronautique a bénéficié d’une subvention régionale de 550 933 €.

Biolandes, PME de 109 salariés à Le Sen (Landes). Son projet de R&D collaboratif a été labellisé par le pôle Xylofutur. Il vise à mettre en place une filière complète de valorisation de résidus industriels de bois par l’extraction de substances bio actives. Il a bénéficié d’une subvention régionale de 46 900 €.

Exosun, PME de 47 salariés à Martillac (Gironde). Son programme de R&D (énergies renouvelables et technologies innovantes de production d’énergie solaire) a bénéficié d’une subvention régionale de 483 473 €.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus.