Formation - Jeunesse

L'avenir de la jeunesse est une priorité pour la Région Aquitaine.
Elle accompagne chaque jeune vers l'autonomie et l'emploi, quel que soit son parcours.

Missions du conseil régional

L'Aquitaine et la jeunesse

Le Conseil régional a la responsabilité de la construction des lycées, des établissements d’éducation spéciale et des lycées professionnels maritimes, de leur fonctionnement, de leur équipement mais aussi depuis janvier 2005 de l’accueil, de la restauration et de l’hébergement des lycéens. C’est l’un de ses domaines majeurs d’intervention.

La Région est propriétaire des 153 lycées publics aquitains. Elle participe aussi financièrement à l’investissement et à l’équipement des 62 lycées privés et des 22 maisons familiales rurales. Les établissements lycéens doivent offrir aux jeunes qui les fréquentent un maximum d’atouts pour leur réussite scolaire, leur épanouissement personnel et leur insertion professionnelle.

Le programme d’actions éducatives initié par le Conseil régional vise à donner à tous une égalité de chances dans leur formation, faire mieux comprendre aux jeunes les enjeux de la société, contribuer au développement de l’esprit critique par l’appropriation des médias, s’ouvrir aux autres par la solidarité européenne et internationale, enrichir la formation par la culture et le sport et donner le goût d’entreprendre.

Retrouvez les aides que la Région Aquitaine vous propose dans la plaquette 16-25 ans

153 lycées publics aquitains

62 lycées privés

22 maisons familiales rurales sont équipées par la Région

Photo ! Gilbert Alban. Foyer des jeunes travailleurs de Dax.

16/25 ans, la Région soutient votre élan

Logement, Transport, Formation, Emploi, Mobilité, Culture, Santé : Découvrez toutes les aides que la Région Aquitaine vous propose.

 

Téléchargez la plaquette 16-25 ans - application/pdf( 19,16 MB)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus.